JM Wintrebert

Né à Paris. Elevé sur la côte ouest de l’Afrique.
Une vie d’adulte passée entre les États-Unis et la France.

Trois phrases concises pour décrire la vie (jusqu’à présent) riche et diverse de Jeremy Wintrebert. Le processus de création a été un dénominateur commun majeur tout au long de son parcours, ainsi qu’un lien étroit entre l’artisanat et les arts. Jusqu’à ce qu’il découvre le verre liquide chaud à l’âge de 19 ans, la peinture était le principal débouché de Wintrebert. Il a également exploré les métaux et l’argile. Encore une fois, juste pour la peinture, le processus était intéressant mais il manquait quelque chose.

La première fois que Wintrebert a vu du verre chaud bouger au bout d’une pipe, il était rougeoyant, dansant, dangereux, délicat, mystérieux, rapide, hypnotisant et très sensuel.

Des émotions qui se sont emparées de lui et ne l’ont plus quitté depuis. Pour apprendre les techniques et la maîtrise du soufflage du verre à main levée, Wintrebert s’est rendu partout en travaillant dans différents studios et ateliers de production. Californie, Floride, Washington, Murano, Italie, République tchèque et, depuis 2007, il vit et travaille en France. L’expérience de Jeremy Wintrebert associe le travail dans de petits ateliers de production à la création de créations artistiques très haut de gamme.

La conception et la sensibilité ont fait partie du travail de Jeremy depuis son retour en France. Le design est une partie tellement importante de l’histoire du verre en Europe qu’il est difficile de l’éviter.

«Futurama» explore la qualité de la précision à la volée dans mon travail.

Ils me permettent de mettre en pratique les compétences techniques pures du métier. Ces vases sont fabriqués en deux parties. Les deux parties sont fabriquées à main levée. Aucun moule n’est utilisé, chaque pièce est donc unique.

«Void» s’inspire au départ de l’exploration de la relation entre deux formes très complices et l’espace intermédiaire.

«Futurama» pousse cette relation plus loin, repousse les limites du matériau et défie l’œil.

Extraire des formes du verre en fusion est un processus créatif intense et magique. Quand je regarde dans le four, où le verre chaud est fondu et stocké, je vois beaucoup de possibilités et d’énergies. C’est avec les ingrédients principaux, la chaleur, la gravité et les mouvements que je traduis ce qui est au fond de moi en une forme de matière cristallisée.


Born in Paris. Raised on the west coast of Africa.
An adult life spent between the United States and France.

Three concise sentences to describe the (so far) rich and diverse life experience of Jeremy Wintrebert. The creative process has been a major common denominator throughout his journey, along with a strong relationship to craft and arts. Until he discovered hot liquid glass at the age of 19, painting was Wintrebert’s main outlet. He also explored metals and clay. Again, just as painting, the process was interesting but there was something missing.

The first time Wintrebert saw hot glass moving at the end of a blow pipe, it was glowing, dancing, dangerous, delicate, mysterious, fast, hypnotizing and very sensual.

It grabbed him deep inside and has not let him go since. To learn the skills and mastery of free hand glass blowing, Wintrebert traveled all over, working in different studios and production shops. California, Florida, Washington, Murano Italy, Czeck Republic and since 2007 he has been living and working inFrance. Jeremy Wintrebert’s experience combines working in small production shops to being a part of very high end artistic creations.

The design approach and sensitivity emerged into Jeremy’s work since his return to France. Design is such major part of the history of glass in Europe, that it is hard to avoid.

«Futurama» explores the freehand precision quality in my work.

They permit me to put into practice the pure technical skills of the Craft. These vases are made in two parts. Both parts are made freehand. No molds are used, therefore every piece is unique.

«Void» is initially inspired by the exploration of the relationship between two very complicit shapes and the space in between.

«Futurama» takes this relationship further, pushes the boundaries of the material and challenges the eye.

Pulling shapes out of the molten glass is an intense and magical creative process. When I look into the furnace, where the hot glass is fused and stored, I see many possibilities and energies. It is with the main ingredients, heat, gravity and movements that I translate what is deep within me into a shape of crystallised matter.