Jean-François Reboul

Jean-François Reboul, né en 1952 à Toulon, est un sculpteur.

Il est diplômé à l’École des Beaux Art à Avignon. De sa première exposition individuelle en 1980 à la Galerie Bernard B à Pont l’Abbé, il a organisé plusieurs fois ses expositions en Europe et a participé aussi aux foires.

Son travail tourne autour d’un thème récurrent pour lui, celui de la dualité. L’intérieur et l’extérieur, le vide et le plein et l’un et l’autre inexorable existe en partant du corps et de l’esprit. Et il raconte aussi l’histoire ou suscite le voyage, l’intérêt ou l’interrogation selon son travail.

Ses œuvres sont faites avec des divers matériaux qui fabrique ou transforme (argile, ciment, béton, bois, pâte de verre, matières premières, enduits, assiette, etc) sur des formes simples et symboliques. La matière est substance et peut être à la fois lisse et rugueuse, blanche ou noire, fine et délicate ou bien épisse et solide. Et aucune technique ne l’est interdite car chaque matériau doit servir son intention bien qu’il possède sa spécificité. Et Reboul aime l’approprier un nouveau matériau pourvu qu’il le comprenne pour mieux l’utiliser.

L’atelier actuel de l’artiste fut créé en 1982, cela fait à présent plus de trente ans qu’il y pratique la technique du Raku, un procédé de cuisson datant du XVIe siècle inventé au Japon.

Aujourd’hui Jean-François Reboul s’inspire des figures astrales, l’élément impose naturellement sa forme et son relief. Il varie ses techniques et ses approches en fonction du medium utilisé, qu’il s’agisse de béton pour de grandes œuvres sculpturales ou de céramique pour ses créations utilitaires.


Jean-François Reboul, born in 1952 in Toulon, is a sculptor.

He graduated from École es Beaux Art in Avignon. From his first individual exhibition in 1980 at the Galerie Bernard B in Pont l’Abbé, he has organized his exhibitions several times in Europe and has also taken part in fairs.

His works are done with various matérials that manufacture or transforms (clay, cement, concrete, wood, glass paste, raw materials, coatings, plate, etc.) in symbolic and straightforward forms. The matter is substance and can be smooth and rough, white or black, subtle and delicate, or spliced and solid. And no technique is prohibited because each material must serve its purpose, although it has its specificity. And Reboul likes to appropriate new material as long as he understands to use it better.

The artist’s current atelier was created already back in 1982, where he began his journey with Raku technique having today over 30 of experience of a firing process developed in Japan in the late 16th century. 

Today Jean-François Reboul is inspired by astral figures, his vision of letting the material speak for its form. He varies his techniques and approaches depending on the argil – whether it is concrete used for the big art sculptures or ceramic for the utility creations.